Le plateau de Valensole

Couché de soleil sur le plateau de Valensole

Sur la route de la lavande, le plateau de Valensole s’étend sur 800 km2 réservés à la culture de la lavande et des céréales.

Destination touristique insolite, le spectacle diffère au fil des saisons, avec les amandiers en fleurs durant le mois de mars, les nombreuses variations de bleus des lavandes qui alternent avec la couleur dorée des blés en juillet, et en novembre, vous pourrez admirer les terres labourées teintées d’ocre pour un séjour riche en couleur.

Histoire du plateau de Valensole

Considéré comme « grenier de la région », la commune de Valensole et ses quelque 12 700 hectares est considérée parmi celles qui sont les plus spacieuses de la France, et devient un endroit spectaculaire pour vous qui aimez admirer les paysages colorés qui s’étendent à perte de vue.

À noter que le plateau de Valensole était au XIXe siècle une terre pour les amandiers dont un seul arbre pouvait produire une trentaine de kilos.

De nos jours, le plateau de Valensole est surtout cultivé de blé et de lavandes, une plante emblématique qui servait déjà aux Romains pour parfumer les habits et le bain, et qui fut apportée en France par les Phocéens et cultivée en Provence, une région dont le climat ensoleillé favorise la productivité.

Le circuit insolite du plateau de Valensole

Profitez d’un paysage insolite riche en couleur, d’une atmosphère parfumée et d’un séjour au calme à travers le plateau de Valensole, en Provence. Outre les champs de blé et de lavande, la visite du plateau de Valensole prévoit également le détour dans des petits villages provençaux insolites et la rencontre de femmes et d’hommes passionnés par leur métier et qui n’hésiteront pas à partager avec vous leur vie quotidienne et leur histoire.

Capitale provençale de la lavande, Valensole vous propose une visite de son musée de la lavande et des distilleries. Et pour varier les activités, vous pourrez mettre dans votre agenda un détour dans son église du XIe siècle, son musée vivant de l’abeille, sans oublier les nombreuses fontaines et les remparts du centre-ville.

Afin de vivre une expérience insolite sur le plateau de Valensole, sachez que le paysage est principalement constitué de vastes prairies de plantes herbacées annuelles et atypiques comme Ophrys, les petites orchidées spécifiques du pourtour méditerranéen, sans oublier la garrigue et ses petits buissons, le maquis et ses buissons piquants, les bois et les forêts de chêne truffier et de pin d’Alep.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *